| Histoire

Albert Caquot – Cet inconnu illustre

Monographie

Sommaire
  • INTRODUCTION
  • LES DÉBUTS
    • 1881-1901 : la scolarité
    • 1901-1905 : le service militaire, la formation aux Ponts et Chaussées, le mariage
    • 1905-1912 : mission à Troyes
    • 1912-1914 : secteur privé – premiers chantiers
  • 1914-1918 : LA PREMIERE GUERRE MONDIALE
    • l’aérostation – la révolution du Ballon Caquot
  • 1919-1939 : L’ENTRE-DEUX GUERRES
    • le génie civil et le retour à l’aviation
  • 1938-1940 : VERS LA SECONDE GUERRE MONDALE
    • l’aéronautique – Albert Caquot est rappelé par le Gouvernement
  • 1945 : L’APRES-GUERRE
    • Albert Caquot partisan ardent de l’électrification du pays et de la reconstruction des réseaux d’assainissement
    • 1950 – 1970 : Les derniers grands travaux
  • 1967 – 1976 : LES DIX DERNIERES ANNÉES
  • ALBERT CAQUOT, LE DEBRIEF
    • Le Père de la Normalisation industrielle
    • Ses formules
    • A propos de ses nominations et décorations
    • Le Prix Albert Caquot
    • Albert Caquot professeur
    • Ses principaux centres d’intérêt
    • Bibliographie
    • Albert Caquot visionnaire
  • ÉPILOGUE
  • SOURCES
Résumé

L’auteur de ce document s’est efforcé de faire revivre, en le faisant connaître et reconnaître, un de ces rares hommes pour qui la cause publique est l’alpha et l’oméga de la vie.
Comment le plus grand des ingénieurs français du XXè siècle, disparu il y a moins de cinquante ans, peut-il être aujourd’hui si totalement inconnu ??

Cette triste évidence  n’aurait pas été une surprise pour Albert Caquot  qui , de son vivant , répondit un jour à la question suivante : » Quelle est la conclusion philosophique de votre vie ? « La faculté d’oubli des hommes « .
Et pourtant, c’est d’un Géant dont nous parlons : études brillantissimes, actions déterminantes dans la guerre  comme dans la paix, récompenses et distinctions inouïes. Albert Caquot fut un des grands acteurs de cet incroyable XXè siècle .

Ingénieur de formation, il donna à la France les armes nécessaires pour s’imposer dans le combat aérien durant la première guerre mondiale. Pour ce faire , il révolutionna l’aérostation pour en faire un redoutable appui à l’infanterie, à l’artillerie et à la marine alliée . En outre, grâce à lui, l’aéronautique française put prendre toute sa part dans le grand sursaut et la victoire de 1918.
Il reçut la Croix de Guerre avec palmes et la Distinguished service medal américaine. Il fut fait Honorary Companion of Distinguished Service Order britannique.

Ses services furent de nouveau requis , trop tard hélas, au début du second conflit mondial, même s’il lança la fabrication en série d’excellents   avions qui firent  honneur à notre pays  pendant la Bataille de France au printemps 1940.

Grand guerrier par devoir, Albert Caquot donna toute sa mesure dans la reconstruction civile  du pays , terrassé, par deux conflits mondiaux.
Auteur de quatre cents  ouvrages d’art, pour la plupart des ponts, des barrages et des  tunnels, il enchaîna les premières mondiales grâce à sa grande maîtrise des matériaux, des structures et des fluides, à sa capacité de création constante, et à son dynamisme qui lui permettait d’entraîner les équipes qui lui étaient confiées. Il construisit  ainsi le premier pont à haubans dans le monde, à Pierrelatte. Les grands ponts actuels de Normandie et le viaduc de Millau notamment ,en découlèrent.

Il participa  à des chantiers colossaux :le Christ rédempteur de Rio,  la création du môle d’escale du Verdon, avant-port stratégique de Bordeaux, le terre-plein «  Jean-Bart » à Saint -Nazaire, l’aménagement du cours du Rhône, la construction de l’usine marémotrice de la Rance…
La République sut reconnaître le grand homme qu’il était : Grand-Croix de la Légion d’honneur, Président de l’Académie des Sciences, Commandeur des Palmes académiques.
Prodigieux scientifique, Albert Caquot a bien mérité de la patrie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.